Mélanie

Mélanie - x3sMélanie, Qui es tu en quelques mots ?

J’ai 32 ans, je suis mariée et nous avons un enfant. Je travaille dans le web et je me mets chaque jour une pression d’enfer pour essayer de faire au mieux mon métier. Chez moi le sport n’est pas vraiment une affaire de famille, même si, grâce à mon frère, depuis toute petite je suis passionnée de montagne.
La rencontre de mon mari m’a permis de vivre à fond cette passion de la montagne, de la partager avec lui et avec notre bébé, et même de me tourner vers l’alpinisme.

Quel sportive es-tu ?

Longtemps « la grosse », souvent la dernière, je n’ai pas une haute estime de mon niveau sportif. J’ai cependant pratiqué de nombreux sports, papillonnant de l’équitation au ski, en passant par la danse, le roller ou les cours de fitness. A chaque fois je me suis lassée ou j’ai baissé les bras au moment où cela devenait difficile.
Après la naissance de mon fils, il y a 2 ans, il fallait que je me remette au sport pour perdre les kilos superflux et surtout pouvoir me regarder dans la glace.
Sous l’impulsion d’un ami un peu fou, je me suis inscrite sur une course nature, de 11km, mais sans autre entrainement qu’un tour de parc hebdomadaire de 3km…
J’ai du, pour réaliser ce trail, m’acheter de nouvelles chaussures. J’ai donc poussé la porte d’un magasin où je ne savais pas que j’allais rencontrer celui qui m’aiderait à arriver là où j’en suis aujourd’hui : David, mon coach. Je suis quelqu’un qui a besoin d’être encadré, mais lui a su trouver la méthode qui me convient bien, me permettant d’allier ma famille et ma pratique sportive. Depuis un an je cours avec plaisir, augmentant peu à peu le nombre de séances par semaines et ajoutant même de la natation. La balance affiche plus de 20 kg de moins et j’ai rarement été aussi bien dans ma tête.
Ce qui me plait dans le running c’est quand je chausse mes baskets, c’est comme éteindre mon cerveau : je cours, je prends plaisir à courir et des fois moins, mais je ne pense plus… Je partage certaines de mes sorties avec les copains, d’autres avec mon mari ; mais le combat est toujours contre moi même et mes vieux démons.
J’ai couru le Trail des Cabornis (version 11km), la trail du Ronzey (version 11km), Un marathon relais à Viriat (relais de 6km en équipe), la Ri2m (10km), …
Mes fiertés de ma première année de course : le Run in Lyon, premier 10km en moins d’une heure et la Solaiz’hard 18km.
Intégrer x3s c’est l’occasion pour moi d’intégrer une Team sportive amateur, une famille, composée de gens normaux, un peu fous mais passionnés, respectueux des valeurs du sport que sont l’entraide, le plaisir, le partage et un peu la compet’ aussi !

Le sport pour toi, ça représente quoi ?

Le sport est un mode de vie pour moi. Mettre mes baskets me permet de laisser de côté le quotidien le temps d’une sortie. Atteindre mes objectifs et même les dépasser me permet de me rappeler que je dois croire en moi au quotidien, travailler et m’accrocher. Partager ces moments là avec les copains c’est une moyen de se rappeler que le sport c’est avant tout du fun et qu’on est là pour se faire plaisir.
Le sport fait maintenant partie de ma vie, presque comme un besoin.

Des objectifs en tête ?

Les entrainements reprennent pour moi et le rythme s’accélère. J’ai sérieusement envie de progresser pour allonger la distance :
  •  Trail des Cabornis en mars (premier 23km),
  • Challenge du duo de l’Hermitage (13km le samedi et 26km le dimanche), mai
  • Swim and Run de Miribel (11km en alternance nage et course en duo), juin
  • Pralo vu du ciel (27km 1800 D+), objectif de mon année en juillet
  • Défi de fort l’écluse (13km), novembre
A long terme, j’ai surtout l’objectif de m’accrocher pour ne pas laisser tomber. J’aimerais progresser, allonger la distance sur des courses en montagne et  gagner en vitesse.

x3s en 3 mots ?

Entraide, persévérance, partage